QUELQUES RECETTES A ESSAYER...

Dans cette rubrique, voici des recettes que nous apprécions tout particulièrement, et que nous souhaitions partager avec vous...



LES FAMEUX DIOTS ACCOMPAGNES DE LEUR CARAMEL DE BALSAMIQUE AUX MYRTILLES...

Pour 5 bons mangeurs, il vous faut :

  • une dizaine de saucisses de la ferme des Aubracs, mi- bœuf / mi- porc
  • du vin blanc
  • du sucre, de l'eau
  • du bouillon ou un cube
  • du vinaigre balsamique et de la moutarde
  • laurier, thym, sauge
  • des myrtilles...

et surtout pas de sel, poivre ou autres épices : les saucisses sont assaisonnées!

  1. Faire le caramel à l'avance ( il se conserve plusieurs jours au frais sans problème) :
Mettre 50 g d'eau + 50 g de sucre et faire bouillir. Dès qu'il devient nappant (avant que la couleur ne change de manière perceptible), ajouter 1/2 verre à liqueur de vinaigre balsamique, 1 bouillon (maison bien réduit ou cube végétarien dilué dans un petit verre d'eau bouillante), et une cuillère à café bien pleine de moutarde... Laisser épaissir à feu doux je ne sais plus combien de temps : il n'y a qu'à goûter !!!
Astuce pour éviter que le caramel n'accroche aux bords de la casserole : ajouter un tout petit peu d'eau sur les parois intérieures pendant que ça cuit, au pinceau par exemple.
  1. Faire revenir à feu vif sans gras supplémentaire les diots pendant 5 min, avec thym laurier et sauge selon votre goût
  2. Ajouter du vin blanc (à couper avec un peu d'eau si vous voulez) pour que les saucisses baignent bien sans tout-à-fait les recouvrir. Laisser cuire 30 min à petit feu.
  3. Ajouter votre caramel et une poignée de myrtilles, fraîches ou surgelées, selon la saison.
  4. Dès que les myrtilles tâchent les saucisses (c'est une question de minute), c'est prêt!

A déguster avec un riz basmati par exemple !

 

 

BRAISE AUX POMMES ET AU CIDRE

Il vous faut :

  • un braisé de broutard,
  • 2 oignons
  • du cidre
  • des pommes de terre
  • des pommes qui tiennent à la cuisson
  • beurre,sel, poivre, thym, sauge (j'ajoute aussi du gingembre)
  • du calva ou du cognac

 

  1. Faire revenir 2 oignons dans un peu de beurre
  2. Mettre le braisé à dorer sur toutes ses faces
  3. flamber avec un petit verre (pour digestif) de calva ou de cognac
  4. Assaisonner : sel, poivre, thym, sauge et gingembre selon votre goût
  5. Ajouter 1/2 litre ou même une bouteille de cidre, puis peler les pommes de terre (couper en 2 les plus grosses), les mettre dans la marmite et laisser mijoter avec un couvercle pendant 45 min
  6. Ajouter des pommes en gros quartiers
  7. Laisser encore cuire 15 min, à découvert pour que le jus de cuisson réduise

 

Quand les pommes sont cuites, c'est prêt !

 

 

LE POT-AU-FEU DES GENS PRESSES

                                                                                       ... A LA COCOTTE MINUTE !

Il vous faut :

  • deux morceaux de pot-au-feu (nous on aime bien mélanger jarret et plat de côtes, parfois aussi bœuf et broutard... à vous de voir!) ... Et on peut même mettre la viande congelée directement !
  • un poireau
  • quelques carottes
  • 2 ou 3 petits navets
  • 1 oignon piqué de 5 à 7 clous de girofle
  • 1 branche de céleri
  • sel, poivre, bouquet garni (ou mettre dans un sachet papier ou tissu pour infusion : thym, laurier, persil, sauge,romarin)

 

  1. Mettre tout ça dans une cocotte minute, couvrir d'eau, et laisser cuire 1 h à partir de la mise en rotation de la soupape (ça prend un peu de temps avant de commencer à tourner si on a mis de la viande congelée)
  2. Passer la cocotte sous l'eau froide pour la faire descendre en pression et pouvoir l'ouvrir sans risque et sans attendre qu'elle refroidisse, rajouter un peu d'eau si le niveau a visiblement baissé, puis mettre :

 

  • quelques pommes de terre (coupées en 2 si elles sont grosses)
  • 1 grosse courgette fendue en 2 (ou plusieurs petites entières)
  • 2 bouillons-cube (ceux que vous préférez : nous on préfère les bio, végétariens ou volaille )

 

3. Poursuivre la cuisson, 10 min à partir de la mise en rotation de la soupape.

 

Pour un pot-au-feu en moins d'1 h 30, le résultat est bluffant, vous verrez!



LE BROUTARD PROVENÇAL DE MA MAMAN

Il vous faut :

  • Un paquet de bourguignon de broutard, ou deux braisés que vous couperez en morceaux
  • 1 ou 2 oignons et 1 belle gousse d'ail
  • 2 ou 3 verres de vin blanc
  • des tomates (fraîches, c'est mieux, mais quand c'est plus la saison, des tomates entières pelées en conserve)
  • une poignée d'olives noires à la grecque (attention : elles ont des noyaux mais elles sont bien meilleures!)
  • deux poignées d'olives vertes dénoyautées coupées en 2 (ou déjà en rondelles : ça existe aussi)
  • sel, poivre, thym, laurier, huile d'olive, farine

 

  1. Mettre les oignons et l'ail à revenir dans l'huile d'olive. Dès que la cocotte est bien chaude, ajouter les morceaux de viande pour les faire revenir également. Saler, poivrer. Quand la viande est colorée; ajouter 1 cuillère à soupe de farine. Remuer pour enrober la viande.
  2. Déglacer avec un peu (ou beaucoup, comme vous voulez!) de vin blanc
  3. Mettre les tomates avec leur jus, les olives, le thym et le laurier
  4. Ajouter de l'eau et/ou du jus de tomates pour que toute la viande "baigne"
  5. Si votre jus de tomates est un peu acide, quelques raisins secs adouciront l'ensemble
  6. Fermer la cocotte et laisser cuire 35 min une fois que la soupape s'est mise à tourner.

 

Avec un riz blanc ou des pommes de terre à l'eau, au top!

 

 

LA LANGUE A MA FAÇON

Il vous faut :

  • Une langue de broutard (ou de vache : dans ce cas compter 15 minutes de cuisson en plus)
  • 2 oignons
  • 4 carottes
  • du vinaigre (de cidre : c'est ce que je préfère mais un autre fait l'affaire), du vin blanc et de l'eau
  • thym, laurier, persil, sel, poivre

 

  1. Brosser la langue sous l'eau froide
  2. La mettre dans une cocotte minute avec 1/2 litre de vin blanc et 1/4 de litre d'eau, 4 cuillères à soupe de vinaigre, 2 ou 3 branches de persil, du thym et quelques feuilles de laurier, les carottes coupées en rondelles et 1 oignon émincé. Saler, poivrer. Laisser cuire 45 min à partir de la mise en rotation de la soupape.
  3. Retirer la langue, la peler (la peau part toute seule) et la dégraisser si besoin.
  4. Retirer les carottes avec une écumoire, et les réserver avec la langue.
  5. Retirer le plus gros des herbes puis réserver le jus de côté
  6. Dans la cocotte de la cuisson, faire revenir le deuxième oignon émincé avec une noisette de beurre
  7. Y jeter 2 cuillères à soupe bombées de farine et remuer avec un fouet
  8. En baissant le feu, ajouter petit à petit sans cesser de fouetter le jus de cuisson de la langue
  9. Faire réchauffer la langue et les carottes dans la sauce obtenue, en ajoutant de la crème et/ou du lait (ou du fromage blanc ou 1 yaourt), selon la consistance voulue

 

Personnellement, je fais cuire à l'avance la langue, je la pèle quand elle a un peu refroidi et je la mets de côté avec ses carottes. Je mets ça au frigo, tout comme la cocotte avec le jus.

Puis le lendemain, j'enlève le gras qui a durci sur le dessus du jus ( seulement si c'est de la vache : le broutard n'est pas trop gras) et je coupe la langue en tranches si je veux faire réchauffer rapidement.

 

Si j'ai le temps, je la fais réchauffer entière, puis je la coupe en tranches sans la défaire et je la dispose en gardant sa forme dans un plat. Je la nappe de sauce, et parfois même de fromage râpé pour la faire gratiner un peu au four...

 

 

Voilà un plat qui est encore meilleur réchauffé, et qui sera délicieux avec du riz, du boulgour ou des pâtes... mais ce que je préfère, c'est l'accompagner de patates et de haricots à la vapeur !

 

 

ET VOUS, QU'AVEZ-VOUS A NOUS PROPOSER ?

Envoyez-nous vos meilleures recettes de broutard via le formulaire "contact" : nous les publierons dès que nous aurons une minute!

PS : Ne faites pas comme nous, n'oubliez pas de joindre une photo ! ;-)

VENTES  EN COURS:

VIANDE DE BROUTARD

du 22/09 au 17/11

Téléchargez le bon de commande ci-dessous!

BON COMMANDE 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

PIC-NIC PARTAGE A L'ALPAGE

REPORTE  AU

DIMANCHE 24/09

CLIQUEZ CI-DESSUS POUR EN SAVOIR PLUS !!!

Bécarde, l'une de nos plus gentilles vaches, et son veau Idiot
Félicie et son veau Idylle à l'alpage de St Michel
Véranda, les plus beaux yeux...
Vanille et son veau Epice derrière l'Ecot
Bretonne, une belle tête d'Aubrac
Vache Véranda avec son veau broutard
Muscade devant la cascade du Montet (Bonneval)
Le troupeau à Aussois, aux Moulins
Lorette, la doyenne, qui nous a fait des veaux jusqu'à 15 ans
Bécarde et Ecot, notre taureau durant 3 ans